L'apprenti radioamateur

mes notes, mes projets... ma vie de radioamateur

Le radio-amateurisme

Le radio-amateurisme, qu'est-ce que c'est ?

Le radio-amateurisme est un loisir scientifique et technique, mais aussi un service reconnu d'utilité public. Il n'y a pas réellement de définition unique, si ce n'est la définition légale. Le radio-amateurisme englobe un ensemble de pratiques diverses.

Définition légale

La définition légale est donnée par le RR (règlement des radiocommunications de l'Union Internationale des Télécommunications -- ITU) aux articles S1-56 et S1-57 :

Article S1-56, définition du service amateur
Service de radiocommunication ayant pour objet l'instruction individuelle, l'intercommunication et les études techniques, effectué par des amateurs, c'est à dire par des personnes dûment autorisées, s'intéressant à la technique de la radioélectricité à titre uniquement personnel et sans intérêt pécuniaire.

Article S1-57, définition du service amateur par satellite
Service de radiocommunication faisant usage de stations spatiales situées sur des satellites de la Terre pour les mêmes fins que le service d'amateur.

Des pratiques diverses

L'article wikipedia (en date du 12/08/2017) intitulé radioamateur me semble tellement bien que je vous invite à le lire.

Il y a tellement d'activités possibles que la liste ci-dessous ne prétend pas à l'exhaustivité. Par ailleurs, cette liste n'est pas du tout classée.

  • La construction du matériel d'émission : d'après nous, cette activité est à citer en premier car le service d'amateur est le seul autorisé à concevoir, construire et surtout utiliser du matériel de radiocommunication ainsi créé sans avoir à le faire certifier.
  • Apprentissage par l'expérimentation : l'obtention de l'examen donne la possibilité d'expérimenter autour des techniques de radiocommunications, notamment par l'ouverture du privilège précédemment cité.
  • Etude de la propagation (ionosphérique, par onde de sol, ...)
  • Télévision d'amateur
  • Transmission de données
  • Utilisation de satellites, y compris ISS
  • Transmission par code morse
  • Etude sur les antennes (pour rappel, nous en utilisons tous au quotidien : WiFi, téléphonie mobile, "rateau" TV, radio FM, ...)
  • Trafic par rebond des ondes sur la surface de la Lune (oui, le gros truc rond que l'on peut voir la nuit)
  • Concours et compétitions diverses
  • Mise en place de réseaux de communications d'urgences dans le cas de grandes catastrophes (tsunami, catastrophes nucléaires, cyclones, ...)
  • Recherche d'aéronefs

Quelques liens pour aller plus loin

Les cours de F6GPX (le must, je ne me suis appuyé que sur le PDF pour travailler et passer l'examen). Lien direct vers le PDF.

La page "Radioamateur c'est quoi ?" sur le site du radio-club F6KGL/F5KFF. Au menu :

  • Sur quelles fréquences peut-on émettre ?
  • Quels sont les modes autorisés ?
  • Les autres facettes de notre activité
  • Que faut-il avoir comme matériel ?
  • Quelle différence avec la CB ?
  • Internet ne rend-il pas désuet le radioamateurisme ?
  • Et le développement durable ?
  • Comment devient-on radioamateur ?
  • L'examen est-il aussi difficile qu'on le dit ?

L'excellent site radioamateur.org avec notamment ses 'news' et son forum.