L'apprenti radioamateur

mes notes, mes projets... ma vie de radioamateur

C'est qui F4HFQ ?

Franck, F4HFQ, est l'auteur de ce site radioamateur. Un site de plus... mais c'est le mien :-)

C'est quoi ce truc là, F4HFQ ?

C'est l'indicatif que m'a attribué l'administration française suite à ma réussite à l'examen. Cette réussite a légalement fait de moi un radioamateur et mon indicatif (et la taxe réglée chaque année) me donne la possibilité d'émettre sur les bandes amateurs.

La première lettre, F, signifie que je suis en France métropolitaine (hors Corse). Le chiffre 4 correspond à l'examen unique (il y avait auparavant différents niveaux d'examen et le chiffre reflétait le niveau acquis et sous-entendait les droits ouverts). Enfin, les trois dernières lettres viennent compléter l'indicatif de manière à former un identifiant unique.

Comment as-tu eu l'idée saugrenue de devenir radioamateur ?

Un jouet et...

Le jouet : un talkie-walkie (cf photo ci-dessous).

Jouet talkie Lansay
Talkie Lansay, crédit eBay

... de la curiosité

Voix d'enfant : "Papa, papa, ya des monsieurs qui parlent dans mon talkie-walkie alors que le deuxième est éteint !!!"
Le père : "Ce doit être des routiers sur la grande route là-bas..."
L'enfant : "Pourquoi ils parlent dans mon talkie mais qu'ils me répondent pas quand je leur parle ?"
Le père : "Parce que ton talkie n'est pas assez puissant."
L'enfant : "Pourquoi je les entends alors ?"
Le père : "Parce que leurs CB sont assez puissantes..."
L'enfant : "..."
L'enfant (oui oui, l'enfant, suivez un peu, je vais pas répéter !!!) : "Papa ?!?"
Le père : "Tu veux voir une CB ?"

Bon, là-dessus, le père me sort une CB qui traînait dans le cagibi (ben oui, c'était les années 80 quoi). Il m'explique que ça se branche dans la voiture et qu'il faut une antenne... Sans trop avoir à insister, il branche tout ça et j'entends les routiers.

En regardant les boutons, je pose des questions et la réponse à l'une d'entre elle n'a pas suffit, le père a donc fait un dessin ! La question portait sur la différence entre l'AM et la FM, le dessin était donc le tracé de la modulation... => virus implanté.

Peu de temps après, j'ai cramé la CB... Les parents et le frangin étaient parti faire une course. J'ai sorti la CB du cagibi, mais n'avais pas de voiture sous la main pour la brancher, ni d'antenne. J'ai branché la CB sur une pile 9V et mis un cintre déplié dans la prise antenne... La réparation a été faite avec mes sous (je n'avais pas d'argent de poche, mes maigres étrennes y sont passées), mais après la CB fut à moi, accompagnée de son antenne et d'une alimentation stabilisée flambant neuve !

Plus tard, dans les années 90, un copain d'un village voisin s'est équipé et nous jouions à la bataille navale le soir. Trop cool pour des ados à l'époque. Un autre CBiste nous écoutait visiblement et a finit par nous parler. Nous avons donc appris l'existence des clubs CBistes et sommes allé voir. Nous avons eu la chance de tomber sur un président de club qui savait répondre à mes questions sur le comment ça marche. Ben oui, la magie n'existe pas, il doit donc y avoir une explication du phénomène : comment on fait pour se parler sans fil ?

De fil en aiguille, j'ai appris l'existence du DX (communication à longue distance) et des radioamateurs. Bien naïvement, je pensais alors que les radioamateurs étaient tous des gars au niveau des ingénieurs R&D de chez Philips, Thomson et autres...
Ben nan !! Certains le sont/l'ont été. D'autres non, mais ont un putain de niveau. La plupart (?) sont comme vous et moi : ils apprennent ce qu'ils ont envie d'apprendre en galérant plus ou moins.

Bon, c'est tout pour le chapitre "moi, ma vie, mon oeuvre" !